top of page
Rechercher
  • Dominique Moret

Bien choisir son ampoule

Pour remplacer vos anciennes lampes à incandescence il existe trois familles d’ampoules plus économes en énergie :


  • les ampoules halogènes de nouvelle génération

  • les ampoules fluocompactes (aussi appelée « ampoules économiques »)

  • les LED





Ces ampoules sont disponibles en plusieurs formats et puissances. La plupart existent en deux versions

  • soit elles sont conçues pour de nouveaux types de luminaires, créés spécialement pour elles ;

  • soit elles sont conçues avec un culot à visser standard et dans un format qui les rend compatibles avec les anciens luminaires. Elles peuvent donc remplacer tout simplement une ampoule à incandescence qui n’est plus disponible à l’achat.

Trois grandes familles de lampes plus économiques

1. Les ampoules halogènes à haute efficacité

Elles fonctionnent selon le principe de l’incandescence, mais leur durée de vie est plus longue et leur efficacité énergétique est meilleure. Il en existe deux types :

  • les ampoules halogènes de classe énergétique C contiennent du xénon, un gaz qui ralentit l’usure du filament et réduit les pertes de chaleur. Elles consomment dès lors 20 à 30 % de moins qu’une lampe à incandescence classique. Elles fonctionnent avec le courant alternatif 230 V.

  • les ampoules halogènes de classe B sont encore plus performantes. Leur face intérieure, renvoyant le rayonnement infrarouge, et leur forme sphérique permettent d’utiliser moins d’énergie pour chauffer le filament. Elles consomment ainsi 45 à 50 % de moins qu’une ampoule classique. Elles fonctionnent avec le courant continu en basse tension. Elles nécessitent donc un transformateur, soit extérieur ou intégré dans le luminaire, soit miniaturisé et intégré dans l’ampoule elle-même.

Ce type d’ampoule est disponible en version avec culot à visser, ce qui permet de remplacer des lampes à incandescence tout en consommant moins d’électricité et en préservant la qua­lité de la lumière. En plus, la modulation du flux lumineux (dimming) reste possible.


2. Les ampoules fluocompactes ou « économiques »

Elles existent déjà depuis une trentaine d’années. Ce sont en fait des « tubes néon » miniaturisés. On en trouve de trois sortes sur le marché : à tubes droits repliés à leur extrémité, à tubes repliés en spirales et à globe (ces dernières ressemblent le plus aux ampoules à incandescence).

Comme leur surnom l’indique, les ampoules « économiques » sont très économes en énergie : 65 à 80 % de moins qu’une ampoule classique ! Celles que vous trouvez en magasin sont d’ailleurs toutes de classe énergétique A. Et elles durent beaucoup plus longtemps (environ 10 000 heures contre 1 000 heures pour une ampoule à incandescence).

Ces ampoules ont souvent un culot identique à celui des ampoules incandescentes, et peuvent donc prendre leur place presque partout (sauf si l’espace est vraiment trop réduit dans le luminaire : vérifiez bien la longueur). Attention, de nombreuses ampoules fluocompactes ne sont pas « dimmables » (autrement dit : vous ne pouvez pas en faire varier l’intensité).

Enfin, si l’on constatait un léger retard à l’allumage au début, sachez que des lampes à allumage rapide sont désormais disponibles. Mais il vaut mieux ne pas les utiliser dans des locaux où les allumages sont très fréquents et de courte durée.


3. Les LED (light-emitting diode – diode électroluminescente)

Les LED sont minuscules, elles consomment jusqu’à 80 % d’énergie en moins qu’une ampoule à incandescence et leur durée de vie se compte en dizaines de milliers d’heures. Par ailleurs, les LED s’allument instantanément et sont résistantes aux chocs et aux vibrations. Autre avantage : elles offrent une grande variation de couleurs.



Lorsque vous achetez une lampe LED, soyez attentif non seulement à la quantité de lumière qu’elle émet (exprimée en lumens) mais aussi à sa température de couleur. Celle-ci est exprimée en kelvins et vous renseigne sur la qualité de la lumière (froide : 5500K, neutre : 4000K ou chaude : 2500K). C’est-à-dire à la fois sur sa couleur et l’impression qu’elle suscite.

Actuellement, les LED sont plutôt utilisées pour l’éclairage d’ambiance. Cependant, leur puissance et leur compatibilité avec les culots standards leur permettent déjà de remplacer les anciennes ampoules de 60 W. Elles pourraient à terme en remplacer d’autres, car leurs performances s’améliorent régulièrement.

Pour quelle utilisation ?

  • Pour un lustre, un plafonnier, des appliques, un garage, un atelier, un couloir, préférez les ampoules fluocompactes

  • Pour une lampe de bureau ou de chevet : ampoule halogène ou LED.

  • Pour un plan de travail de cuisine, le miroir de la salle de bain : spots fluocompacts ou mini tubes « néon » (appelés aussi TL)

  • Pour un garage, un atelier, une cave : tube « néon » (TL)

Christian - Compagnon Dépanneur à Bruxelles


Source : www.energuide.be





127 vues

Posts récents

Voir tout